1.3. Principe de la résonance
Page précédente(1.2. Propriétés magnétiques de la matière )
Page suivante (2. LE PHENOMENE PHYSIQUE DE LA RMN )
sommaire


1.3. Principe de la résonance

Un système physique, qui peut être mécanique, électrique ou magnétique, comme dans le cas qui nous intéresse, est dit résonnant lorsqu'il est susceptible de modifier son état d'équilibre et d'emmagasiner de l'énergie, sous l'influence d'une sollicitation externe à une fréquence bien particulière. Cette fréquence correspond à la fréquence de résonance du système.

Après cessation de cette sollicitation, le système revient à l'équilibre selon des mécanismes oscillants à cette même fréquence ; l'atténuation est en général exponentielle et décrite par des constantes de temps, qu'on appelle temps de relaxation pour le phénomène de RMN qui nous intéresse.

Le système mécanique que constitue une balançoire est un bon exemple de système résonnant. Tout enfant a pu éprouver par lui-même ce phénomène de résonance : s'il s'agite de façon désordonnée sur la balançoire, il ne se passe pas grand chose. S'il s'agite en donnant des impulsions (par son propre mouvement) à une fréquence quelconque qu'il a décidée lui, il ne se passe toujours pas grand chose. Par contre, s'il donne des impulsions à une fréquence qui correspond à la période d'oscillation de la balançoire (période qui rappelons-le est définie par sa masse, par la longueur du cable qui suspend la balançoire et la constante de gravité), la balançoire entre dans un mouvement oscillant dont l'amplitude va croissant avec la quantité d'énergie que l'enfant apporte. A la cessation de cette phase "d'excitation" du système, celui-ci revient à sa position d'équilibre avec un mouvement sinusoïdal amorti, à la fréquence d'oscillation de la balançoire. Cette fréquence d'oscillation est la fréquence de résonance du système.


Page précédente(1.2. Propriétés magnétiques de la matière )
Page suivante (2. LE PHENOMENE PHYSIQUE DE LA RMN )
sommaire