HEMORRAGIE DU PREMIER TRIMESTRE DE LA GROSSESSE

26. HEMORRAGIE DU PREMIER TRIMESTRE DE LA GROSSESSE.

Les hémoorragies du premier trimestre de la grossesse recouvrent de multiples étiologies mieux connues depuis l'avènement de l'échographie. La hantise sera l'existence d'une GEU. On fera donc préciser s'il existe des douleurs pelviennes, des scapulalgies, un ballonement abdominal. L'examen clinique recherchera une masse latéro-utérine, appréciera la taille de l'utérus, recherchera une douleur au toucher rectal. Un dosage de ß HCG sera bien sûr demandé.

Une hémorragie peut être le signe d'une grossesse menacée, d'une grossesse perdue, d'une grossesse extra-utérine, d'une môle hydatiforme.

PLACE DES DIFFERENTS EXAMENS D'IMAGERIE

L'échographie est évidemment l'examen à faire de première intention. Dans la plupart des cas, elle donnera la solution. Elle pourra révéler des signes de grossesse menacée : une grossesse multiple avec la lyse d'un jumeau, un hématome trophoblastique. Elle pourra retrouver les signes d'une grossesse perdue : oeuf clair sans embryon ou avec un embryon mais sans vitalité foetale, rétention de produit d'avortement. Elle peut aussi retrouver des signes de grossesse extra-utérine : directs avec un oeuf implanté dans une trompe ; indirects avec l'absence de grossesse intra-utérine, l'existence de débris intra-utérins, un épanchement dans le Douglas. Enfin, elle peut montrer un utérus plein d'un énorme trophoblaste sans embryon correspondant à une môle hydatiforme. Dans ce cas, la radiographie pulmonaire sera systématique à la recherche de métastases d'une éventuelle dégénérescence choriocarcinomateuse.

DIAGNOSTICS À EVOQUER EN FONCTION DES SIGNES RADIOLOGIQUES

QUESTIONS D'EVALUATION

QCM 26.1 : lorsque l'examen clnique semble normal dans le cas d'une suspicion de grossesse extra-utérine, que faut-il faire ?

A - reconvoquer la maladie quinze jours plus tard pour nouvel examen,

B - faire une coelioscopie,

C - demander un dosage de ßHCG et une échographie,

D - l'opérer immédiatement,

E - aucune de ces actions n'est correcte.

[....]

QCM 26.2 : Madame X est enceinte et présente une aménorrhée de 10 semaines. Elle a des hémorragies génitales modérées. Parmi les examens ci-dessous, lequel permet d'affirmer la vitalité de l'oeuf ?

A - le dosage des ßHCG urinaires,

B - les dossages d'oestrogènes et de prégrandiol urinaires,

C - l'échographie utérine,

D - le dosage de HPL,

E - aucun de ces examens.

[....]

QCM 26.3 : lors d'une hémorragie survenant au cours du premier trimestre d'une grossesse, l'échographie peut révéler :

A - môle hydatiforme,

B - grossesse arrêtée,

C - grossesse extra-utérine,

D - placenta bas inséré,

E - hématome placentaire.

[....]

QCM 26.4 : quelle est la conduite à tenir devant une hémorragie du premier trimestre de la grossesse ?

A - surveillance clinique seule,

B - échographie pelvienne,

C - mesure du rythme cardiaque foetal,

D - coelioscopie,

E - dosage de ßHCG.

[....]

QCM 26.5 : quel autre examen demander en cas de suspicion de môle hydatiforme sur l'échographie pelvienne ?

A - échographie de contrôle à un mois,

B - radiographie pulmonaire,

C - hystérographie,

D - IRM pelvienne,

E - TDM pelvienne.

[....]


ŠTous droits de reproduction réservés

Transfert Word vers HTML par le Département d'Information Médicale du CHRU de Pontchaillou Juin-95