PANCYTOPENIE

82. PANCYTOPENIE.

La pancytopénie se définit par l'association d'une anémie, d'une leucopénie et d'une thrombopénie. La conduite à tenir dépend du myélogramme : une moelle pauvre nécessite une biopsie médullaire qui permettra de différencier une aplasie d'une myélofibrose ; une moelle riche pourra se voir en cas de mégaloblastose, d'envahissement ou de myélodysplasie acquise.

PLACE DES DIFFERENTS EXAMENS D'IMAGERIE

Dans le cadre d'une aplasie médullaire, les examens d'imagerie sont utiles dans l'hypothèse d'une tuberculose des organes hématopoiétiques (recherche d'une autre localisation tuberculeuse avec la radio pulmonaire, recherche d'une atteinte splénique et hépatique avec l'échographie), ou dans l'hypothèse d'un thymome (radio pulmonaire, scanner thoracique).

Dans le cadre d'une myélofibrose secondaire, l'imagerie intervient à la recherche ou dans le bilan d'une maladie causale : un cancer anaplasique à petites cellules (radio pulmonaire, scanner thoracique), une tuberculose (radio pulmonaire, scanner thoracique), un syndrome myéloprolifératif (échographie abdominale à la recherche d'une splénomégalie), une hémopathie.

Dans le cadre d'une maladie hématologique, l'envahissement peut être dû à plusieurs affections : une leucémie aiguë (échographie et scanner abdominal pour la rate et les ganglions, radio pulmonaire et scanner thoracique pour les adénopathies médiastinales, radiographies osseuses si douleurs), un lymphome (échographie et scanner abdominal pour la rate, les ganglions et une éventuelle masse, radiographie et scanner thoracique pour les adénopathies médiastinales, radiographies osseuses si douleurs osseuses, scanner ou radiographie du cavum si lymphome immunoblastique, lymphographie), un myélome (bilan osseux avec radiographies du crâne, des côtes, du sternum, du bassin, des os longs et du rachis vertébral pour recherche de lacunes et classification), une leucémie lymphoïde chronique ou une maladie de Waldenström (échographie et scanner abdominal pour la rate et les ganglions coelio-mésentériques, radiographie et scanner thoracique pour les ganglions médiastinaux)

Dans le cadre d'une mégaloblastose, le transit baryté du grêle est utile pour rechercher une anomalie du plissement jéjunal témoin d'une éventuelle entéropathie responsable d'une malabsorption.

QUESTIONS D'EVALUATION

QCM 82.1 : quelle(s) affection(s) peut (peuvent) être responsable(s) de pancytopénie ?

A - thymome,

B - tuberculose,

C - myélofibrose primitive,

D - leucémie aiguë,

E - mégalolastose.

[....]


ŠTous droits de reproduction réservés

Transfert Word vers HTML par le Département d'Information Médicale du CHRU de Pontchaillou Juin-95