TOUT SUR LES DANGERS DES RAYONS, DES ULTRASONS, etc...

Les rayons X

Les rayons X ont mauvaise réputation. Sachez cependant que dans la vie courante, vous recevez des rayonnements de même nature surtout si vous séjournez dans une région de granit ou en haute montagne. La radiologie médicale a fait d'énormes progrès et les doses que vous recevez lors d'un examen sont le plus souvent peu importantes. Les précautions nécessaires sont prises pour limiter les doses reçues.

A titre d'exemple, une radiographie pulmonaire correspond à 15 jours de rayons X naturels en haute montagne.

Chez la femme enceinte, on peut aussi réaliser des examens radiologiques s'ils sont nécessaires, car les doses restent faibles.

Madame, si alors que vous ne vous saviez pas encore enceinte, vous avez eu des clichés radiologiques, ne paniquez pas !. Voyez votre radiologue : il vous précisera la dose que vous avez reçue au niveau du petit bassin. La plupart du temps, les examens réalisés n'ont aucune conséquence pour le bébé.

Les ultrasons

Ils ne présentent aucun danger.

Les champs magnétiques et les radios fréquences de l'IRM

Ils ne présentent aucun danger sauf si vous avez un stimulateur cardiaque (pacemaker), des prothèses valvulaires (valves cardiaques) ou si vous avez subi une intervention sur l'oeil ou le cerveau. Dans ce cas, il faut en avertir le médecin radiologue avant de rentrer dans l'appareil

Les produits injectés lors des radiographies

Les produits que l'on vous injecte pour certaines radios sont des médicaments. Ils peuvent entraîner des réactions (urticaire, crises d'asthme...) au même titre que des antibiotiques. C'est pour cela qu'il vous est toujours demandé si vous êtes allergique lors de la prise des rendez-vous. Si c'est le cas et si l'examen ne peut être remplacé par un autre, on pourra vous prescrire des médicaments avant de réaliser l'examen.

Les interventions sous radiographie et les artériographies

Elles comportent des risques comme tout acte de type chirurgical. Cependant, sachez que les risques sont généralement très inférieurs aux risques des interventions chirurgicales qu'elles permettent d'éviter.


Page suivante


Sommaire BD   Sommaire Université