Protocole radiologique - Pelvimétrie

Codification du document : PM-GY-015 Rédacteur : D. Pouliquen, L. Diquelou
Date d'application : 15 décembre 1998 Approbateur : B. de Korvin
N° de version du document : 1 Gestionnaire : C. Philippe
Destinataires du document : médecins et manipulateurs
Modifications depuis la dernière version :

Politique ou référence à une politique

But et objet

Responsabilité

Actions et méthodes pour satisfaire à une exigence d'éléments de système

Documentations et renvois

Enregistrements

Exigences à appliquer
(critères de qualité attendus)

Pelvimétrie en radiologie conventionnelle :

La pelvimétrie classique radiologique irradie considérablement, pour une présentation céphalique la dose gonades au fœtus :

Thoms = au moins 10 ans d'irradiation naturelle

Profil = 1 an d'irradiation naturelle

Fernstroem = quelques mois

Pour un siège, l'irradiation en Thoms diminue considérablement alors que le profil ou Fernstroem augmentent dans un rapport 5 environ.

Il paraît raisonnable donc de réduire au maximum l'incidence de Thoms au minimum indispensable. Le couple profil + Fernstroem doit suffire en présentation céphalique et ne devrait être complété par le Thoms.

La pelvimétrie scanographique irradie globalement moins.

Par ailleurs la réglementation impose pour les demandes d'examen l'identification précise du demandeur.

Pelvimétrie au scanner :

- Évaluation du bassin.

- Incidence de forme et dimensions de celui-ci.

Ces paramètres sont indispensables aux calculs du bassin et doivent permettre d'établir une indication de césarienne ou non.

But et objet
(donner les indications, contre-indications, la finalité du protocole)

Indications :

- petit bassin clinique,

- gros bébé,

- femme déjà césarisée,

- pathologie maternelle (diabète...)

- pathologie fœtale (malformations...).

Indications du Thoms :

- siège,

- antécédent de césarienne,

- traumatisme du bassin,

- bassin limite aux deux premiers clichés

Responsabilité
(niveau de responsabilité du médecin, du manipulateur et des aides dans l'application du protocole....)

Manipulateur :

- bon déroulement de l'examen,

- acquisition satisfaisante et optimale d'imagerie numérisée permettant une bonne interprétation,

- prise en charge de la patiente : confort, répondre aux inquiétudes, rassurer.

Médecin :

- à partir des critères de qualité attendus, donner des calculs fiables du bassin en vue d'une césarienne et ainsi répondre à la demande de l'obstétricien.

Actions et méthodes pour satisfaire aux exigences
(énumérer, pas à pas, ce qu'il est nécessaire de faire. Utiliser des renvois, s'il y a lieu. Conserver un ordre logique. Mentionner toute exception ou domaine spécifique méritant attention. Envisager l'utilisation de logigrammes.)

Pelvimétrie en radiologie conventionnelle :

- Mettre la patiente en slip.

- Faire un repère dans le dos pour les mesures : repérer la hauteur des crêtes iliaques, puis tracer un trait 4 cm au-dessous sur le rachis (ce qui correspond au promontoire).

- Préparer 3 cassettes 24 x 30 Fast

- Fernstroem : constantes 60 kW, 14 mAs, petit foyer direct diaphragme manuel, femme en débubitus, cassette sous les fesses. Réglette en plexi (0-10) appuyée sur la symphyse pubienne (le 5 au milieu du pubis). Rayon incliné de 20° vers le haut, rayon sortant au milieu de la cassette.

- Profil : constantes 90 kW, cellule centrale, gros foyer, 24 x 30 en hauteur, diaphragme automatique. Table debout, patiente de profil, hanche contre la table, mains sur poignée. Ouvrir le diaphragme à la taille de la cassette. Mesurer la distance table - milieu des fesses et table -milieu du pubis. Si les deux sont égales, la patiente est bien de profil.

Centrage en hauteur : bord supérieur du centreur lumineux au niveau du repère (promontoire).

Centrage en largeur : un peu en arrière par rapport au milieu du bassin.

Il faut impérativement voir le pubis, le promontoire et le sacrum-coccyx. Les têtes fémorales doivent se superposer.

- Thoms : constantes 90 kW, cellule centrale, gros foyer, 24 x 30 en largeur, diaphragme automatique. Installer le dossier contre les poignées. Faire s'asseoir la patiente le plus droite possible. Mesurer la distance table - promontoire et la distance table -bord du pubis. La mesure table - pubis doit être supérieure de 1 cm. Faire écarter les seins avec les mains, tête bien en arrière. Centrage : épines iliaques. Critère de réussite : superposition des branches ilio et ischio-pubiennes.

- Surimpression : 45 kW, 4 mAs, petit foyer potter, diaphragme manuel.

Thoms : placer la grille à la même hauteur que la distance table - promontoire.

Profil : placer la grille à la même hauteur que la distance table - milieu des fesses.

Pelvimétrie numérisée :

• Accueil de la patiente avec explication du protocole de la pelvimétrie.

• Installation de la patiente : position semi-assise sur la table du scanner, les bras en arrière ; utilisation de coussins prévue dans ce cas. Le bassin doit être bien symétrique. S'assurer du confort de la patiente. Rentrer la patiente dans l'anneau du scanner d'où s'effectuent les acquisitions.

• Rentrer les coordonnées de la patiente dans l'ordinateur : nom, prénom, date de naissance, n° examen, nom du radiologue effectuant les mesures.

• Acquisition des paramètres :

- Mode radio ou radio numérisée de face : il permet de voir la position du bébé (céphalique ou en siège), la morphologie du bassin. Pas de mesure effectuée sur ce mode radio.

- Mode radio de profil : il permet la mesure du promontoires rétropubien (AP). Il balaie depuis les crêtes iliaques en descendant jusque sous le pubis.

- Une coupe dont les coordonnées sont déterminées par le mode radio de profil. Elle est réalisée en prenant le milieu de la ligne du promontoire rétropubien (AP) et passant par les épines sciatiques.

- Prise des mesures de la coupe : transverse utile (TU), bi-épineux (BE).

- Prise des mesures sur le profil : promontoire rétropubien, corde du sacrum, flèche du sacrum.

• Prise des images à raison de 6.

• Retour de la patiente avec les images et les calculs.

Documentations et renvois
(identifier quels sont les documents de référence, les maquettes de comptes-rendus, les comptes-rendus types associés)

Doc liée : imprimé de compte-rendu type de pelvimétrie numérisée.

Doc liée : feuille de résultats (pelvimétrie conventionnelle).

Enregistrements
(Identifier quels enregistrements sont générés par l'application du protocole : cotation, données à inscrire obligatoirement dans le compte rendu.....)

Cotation : Z 19 (numérisée) Z 35 (conventionnelle).

Double du compte rendu de pelvimétrie numérisée archivés au secrétariat du scanner pour l'année en cours et dans le bureau du CCA pour les années précédentes.

Données obligatoires dans le compte rendu :

- présentation du bébé,

- différents diamètres (AP, BE, TU),

- indice de Magnin (TU + AP),

- indice de forme ()


CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL ET UNIVERSITAIRE DE RENNES

Département de Radiologie et d’Imagerie Médicale

Hôpital Sud - Hôtel-Dieu

COMPTE-RENDU DE PELVIMÉTRIE NUMÉRISÉE

Examen réalisé par :

Nom :

Prénom :

Date de naissance :

Date de l’examen :

Médecin demandeur :

Motif :

 

 

Résultat :

- Présentation :

- Diamètres : - promonto-rétropubien (AP) :

- bi-épineux (BE) :

- transverse utile (TU) :

- Forme du sacrum :

Indice de Magnin : TU + AP =

Indice de forme : =

Conclusion :

 


CENTRE HOSPITALIER REGIONAL ET UNIVERSITAIRE DE RENNES

Département d'imagerie Médicale

Hôpital Sud et Hôtel-Dieu

Pelvimétrie radiologique

Nom :

Prénom :

Date de naissance :

Médecin traitant :

Date de l'examen

Durée de grossesse (semaines) :

Raison de la pelvimétrie :

Fernstroem

Transverse maximum (TM'): mesuré : Corrigé :

Bi-épineux (BE) : mesuré : Corrigé :

Bi-ischiatique (BI) : mesuré : Corrigé :

Profil

Promonto - rétropubien :

Inclinaison du Détroit supérieur (a) :

Forme du sacrum : normal Anomalie :

Indice de Weinberg (TM' + AP) =

Indice de forme (TM' / AP) =

Incidence axiale (Thoms - Albert)

Transverse maximum ( TM ) =

Transverse utile ( TU ) =

Indice de Magnin (TU + AP ) =

Indice de forme (TU / AP ) =

Valeur du BIP s'il est connu :

Nom du médecin radiologue :

Evaluation du bassin par la pelvimétrie

Indices de forme et dimension

Interprétations

 

 

 

 

Détroit supérieur (Diagramme supérieur)

Indice de dimension globale (Weinberg ou Magnin)

Indice de forme(TM ou TM'/ AP)

si faible = bassin étroit transversalement

si élevé = bassin étroit en sens antéro-postérieur

Avec un Bip foetal de 9,5 cm

La zone médiane ombrée correspond aux bassins moyens

A gauche bassin large eutocique ; à droite bassin rétréci

Décaler le diagramme de la valeur correspondant à un BIP différent.

Détroit moyen

Bi-épineux > ou inférieur à 9,5 cm

Forme générale de la filière (diagramme inférieur)

La zone inférieure gauche = bassin en éteignoir

Zone supérieure droite = bassin en entonnoir